dimanche 30 novembre 2014

O Children (Nick Cave & The Bad Seeds)

En cette soirée de novembre bien grise et froide, j'étais en train de regarder Harry Potter et les reliques de la mort (Partie 1), bien au chaud sous une grosse couverture avec une tasse de thé à la main, lorsque la scène du slow entre Harry et Hermione arriva. La scène comme telle est déjà un peu émouvante, mais c'est surtout la musique que crachouillait leur radio qui m'a arraché une larme. Depuis, O Children joue en boucle sur mon IPod (je ne peux plus m'arrêter de l'écouter, elle a quelque chose de magique!).

Tout d'abord, j'aime bien les quelques notes effacées et éparses au commencement, qui font un peu un effet « retour en arrière », et qui donnent donc un peu l'atmosphère générale. Les structures musicales et rythmiques de la pièce sont relativement simples, mais sont assez bien utilisées. C'est un peu répétitif, mais c'est le genre de pièce qui tire son effet de la répétition, justement. Cependant, les petits passages de piano varient et empêchent le tout de tomber dans la monotonie! J'ai particulièrement apprécié le gospel à la fin de cette chanson, j'ai trouvé qu'il venait encore plus chercher l'émotion.

Voici donc les paroles :

Pass me that lovely little gun

My dear, my darling one
The cleaners are coming, one by one
You don't even want to let them start



They are knocking now upon your door

They measure the room, they know the score
They're mopping up the butcher's floor
Of your broken little heart



O children



Forgive us now for what we've done

It started out as a bit of fun
Here, take these before we run away
The keys to the gulag



O children

Lift up your voice, lift up your voice
Children
Rejoice, rejoice



Here comes Frank and poor old Jim

They're gathering round with all my friends
We're older now, the light is dim
And you are only just beginning



O children



We have the answer to all your fears

It's short, it's simple, it's crystal clear
It's round about, it's somewhere here
Lost amongst our winnings



O children

Lift up your voice, lift up your voice
Children
Rejoice, rejoice



The cleaners have done their job on you

They're hip to it, man, they're in the groove
They've hosed you down, you're good as new
And they're lining up to inspect you



O children



Poor old Jim's white as a ghost

He's found the answer that we lost
We're all weeping now, weeping because
There ain't nothing we can do to protect you



O children

Lift up your voice, lift up your voice
Children
Rejoice, rejoice



Hey little train! We're all jumping on

The train that goes to the Kingdom
We're happy, Ma, we're having fun
And the train ain't even left the station



Hey, little train! Wait for me

I once was blind but now I see
Have you left a seat for me
Is that such a stretch of the imagination



Hey little train! Wait for me!

I was held in chains but now I'm free
I'm hanging in there, don't you see
In this process of elimination



Hey little train! We're all jumping on 

The train that goes to the Kingdom
We're happy, Ma, we're having fun
It's beyond my wildest expectation



Hey little train! We are all jumping on

The train that goes to the Kingdom
We're happy, Ma, we're having fun
And the train ain't even left the station



Hey little train! Don't wait for me

Once I was blind but now I see...

Selon ce que j'en comprends, ces paroles parleraient d'un homme qui repense à son enfance, à la perte de l'innocence et aux mensonges de cette société d'adultes, puis essaierait de mettre en garde les enfants en sachant qu'il ne réussira pas. Il les encourage à prendre la parole. Je crois aussi qu'il est près de mettre fin à ses jours (Pass me that lovely little gun et ces lignes de gospel à propos du train vers le Royaume).
D'ailleurs, je trouve que la signification de ce morceau le rend encore plus approprié à la scène de la dance (dans Harry Potter), car Hermione est accablée par la tristesse et les désillusions envers Ron, elle se remémore le temps où il était encore là.

Petit bonus vidéo :

O Children est la dernière piste de l'album The Lyre Of Orpheus de Nick Cave & The Bad Seeds, sorti en 2004.



1 commentaire:

  1. Onh ♥ C'est pour ça qu'on ne peut qu'adorer Harry Potter (meilleure série de tous les temps *-*)... Merci pour m'avoir appris le titre de la chanson ^^

    RépondreEffacer